LEONI’S DELI : les hot-dogs bio façon Amérique du Nord s’installent à Montorgueil – NOUVEAU !

Restaurant

Publié le 16 décembre 2014 par Noélie Viallet

0

Un nouveau resto de chien-chaud à Paris ! Après avoir écumé les routes avec leur food-truck, Émilie et Guillaume viennent d’ouvrir quartier Montorgueuil Leoni’s Deli, pour leurs hot-dogs bio inspirés de leurs voyages outre-Atlantique. Une démarche en plein dans la mouvance de la street-food : la sédentarisation pour une offre upgradée.
x

Il court il court, le hot dog ! Alors que le burger et le bagel sont déjà bien sur-installés sur la place de Paris, le hot-dog, lui, a encore une certaine marge de manoeuvre. Après Hutch Hot Dog House, Mosaïque Pat’s Hot Dog, Little Fernand, feu The Hot Dog Corner, et le plus récent Gabe, voici une nouvelle adresse sur laquelle il va falloir compter : Leoni’s Deli ! Leoni’s Deli, c’est le nom de ce joli triporteur rétro de la marque Piagio né en avril 2013 de l’imagination d’Émilie et Guillaume, et qui leur a permis de tester leur concept. « Ça a très très bien marché pendant un an et demi, explique Émilie à Paris New York TV, mais on était limité par la place. C’était un mode de transport mignon, mais on ne pouvait pas développer toutes les recettes que l’on souhaitait. » Guillaume se rappelle en riant : « Il était impossible de dépasser 50 km/h, alors c’était assez épique pour chaque déplacement de nos hot dogs : toutes les distances paraissaient décuplées ! Sans pouvoir accélérer, on s’est fait de belle frayeurs sur les routes ! » Alors pendant que le triporteur se repose un peu dans un garage avant de nouvelles sorties (le truck Leoni’s Deli est régulièrement invité pour des événements comme au Carreau du Temple, ou sur le Parvis du Grand Palais)  ils ont trouvé cet endroit « dans un quartier super sympa » à la place d’Adele’s Family, une épicerie-resto américaine dont la propriétaire a fermé la porte pour s’en aller faire le tour du monde.

Émilie et Guillaume en ont profité pour étoffer leur carte. Si le hot-dog signature reste le Bonnie & Clyde avec saucisse, cheddar, relish, oignons frits et moutarde douce, le couple a développé des recettes en ajoutant des ingrédients pushys : du roquefort, du piment… afin de réveiller un peu les papilles des Parisiens engourdis par le froid. Avec une innovation : le hot-dog à la saucisse de saumon! Surnommé Jeanne & Serge, il s’accompagne de cream cheese, aneth, avocat et jus de citronL’idée des deux amoureux : désamorcer les a-prioris que l’on peut avoir sur le hot dog. « Alors il paraît que vous faites des hot dogs chics ? » s’exclame un ami venu rendre visite au couple. Ils le revendiquent : « On est sur la partie haut-de-gamme de la street-food« . Émilie explique : « Les New-Yorkais avalent des hot-dogs à n’importe quelle heure de la journée. Ce sont des petits hot dogs. Ici, c’est différent, les gens restent à des repas réguliers dans la journée. » Pas de snack donc, chez Leoni’s Deli, mais bien une francisation et une upgradation, toujours, avec une des premières offres de hot-dogs bios. « Nous avons fait un gros travail de recherche des ingrédients, explique Guillaume. Nous sommes allés voir nous-même les élevages, pour être sûr que tout allait bien. » Les saucisses viennent de plusieurs artisans, le pain d’un boulanger et les desserts (cookies, brownies), d’une pâtissière.

Et le couple n’est pas en reste puisqu’il lance à partir du mois de janvier une offre hot dog + coupe de champagne. Un bel afterwork pour urbains actifs ! Qui se tiendra tous les derniers jeudis du mois de 19h à 22h… C’est la soirée bulle dog.

Leoni’s Deli, c’est aussi une jolie identité graphique, jaune moutarde et vert canard, qu’ils accordent à des tonalités bois dans leur nouvelle salle, qu’ils ont chiadée à leur image : le petit noeud-papillon jaune que l’on aperçoit sur leur tenue, se retrouve dans les patères murales du restaurant ! « Nous ne voulions pas que le resto donne l’impression d’un fast-food, mais plus d’un bistrot« , explique Émilie.

Guillaume et Émilie sont le reflet de cette génération de trentenaires qui crée des projets food avant de mettre au monde des enfants. Ils vivent dans le 17e, sont originaires de Reims et viennent respectivement du conseil en stratégie financière et du marketing. Les tableaux excels commençaient à les lasser, et malgré les interrogations de leurs parents, ils ont décidé de sauter à l’eau. « On s’est dit que si on voulait se lancer, c’était maintenant, avant d’être nous-mêmes parents« , poursuit Guillaume.  Ensemble, ils ont beaucoup voyagé au Québec, mais aussi à New York, et se disaient que ce petit plaisir chaud manquait à Paris. « Leoni, c’est un peu comme si on avait donné un nom à notre bébé, confie Émilie dans un large sourire. C’est un nom qu’on aimait bien. » La baseline est « hot dog & love », des hot dogs faits avec amour, qui portent le nom de duos célèbres. Une New-Yorkaise blonde a d’ailleurs élu domicile depuis l’ouverture. Le hot dog c’est un peu sa madeleine de Proust… On vous conseille fort de faire comme elle, et d’aller goûter. 

Leoni’s Deli 67 rue d’Argout M° Bourse, Sentier Ouv. lundi-samedi 12h-15h et jeudi, vend., samedi  19h-22h. À partir de 6,20 € le hot-dog.
Soirée hot-dog+ champagne les premiers jeudi du mois, à partir du mois de janvier : 12 €. 

L’INFO + : C’est quoi normalement un deli ? Aux États-Unis, c’est un mix entre le resto et l’épicerie fine, dans un même espace. On y sert des « délicatesses », des mets délicats ! C’est l’origine du mot. À New York on y trouve des spécialités juives d’Europe Centrale comme le fameux pastrami new-yorkais : la poitrine de boeuf marinée aux Épices.  À Paris, vous pouvez retrouver cette ambiance dans une version revisitée chez Frenchie to Go, 5 rue du Nil dans le 2e ou plus classique, chez Schwartz’s Deli.

LE SAVIEZ-VOUS ? Ce n’est pas le hamburger mais bien le hot dog qui est le sandwich le plus consommé par les Américains ! Ce sont les Européens, qui en faisant traverser l’Atlantique à la saucisse de Francfort, ont permis son apparition à New York, au XIXe siècle.

Tags

, , , , , , , , ,

Partager l'article

Commenter l'article